VIDEO. "On lui avait dit de ne pas y aller", raconte un proche du pêcheur disparu au large des Sables-d'Olonne

France 2 a rencontré des proches du pêcheur disparu, que les sauvetenurs de la SNSM étaient partis secourir avant de faire naufrage.

FRANCE 2

"C'est une triste fin." France 2 a rencontré deux jeunes marins qui connaissaient le pêcheur disparu vendredi 7 juin, dans la tempête Miguel, près des Sables-d'Olonne. Tanguy, 25 ans, raconte avoir dîné avec le retraité la veille. "On l'avait prévenu de pas partir, vu la météo, raconte-t-il, les gros bateaux rentraient." 

Selon lui, le pêcheur, sorti "faire trois coups de chalut pour sa poignée de crevettes", a certainement été "surpris". "C'est malheureux, surtout de perdre trois autres vies pour aller en sauver une", ajoute le matelot, attristé par la mort de trois sauveteurs de la SNSM, dont la vedette a fait naufrage en tentant de secourir le pêcheur. "Il était à un mille du port, c'est pas loin, il n'y a pas besoin d'être à 40 km des côtes par 200 m de fond pour avoir un accident", observe encore Tanguy.

Pour Matthieu, patron pêcheur, qui a "tout appris" avec le pêcheur disparu,cette sortie en mer était "imprudente", mais l'homme était "un vrai marin". "Je l'aimais beaucoup", témoigne-t-il. "Mais il a mis beaucoup de vie en danger et trois personnes de la SNSM sont mortes, c'est quand même gros", ajoute-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le canot de sauvetage du \"Carrera\", chalutier naufragé à la sortie du chenal des Sables-d\'Olonne (Vendée), le 7 juin 2019.
Le canot de sauvetage du "Carrera", chalutier naufragé à la sortie du chenal des Sables-d'Olonne (Vendée), le 7 juin 2019. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)