Bretagne : retour sur La tempête Dirk en images

Arbres déracinés, villes inondées, électricité coupée et vents dépassant les 140 km/h : la tempête Dirk a secoué la France.

Arbres déracinés, villes inondées, électricité coupée et vents dépassant les 140 km/h : la tempête Dirk a secoué la France et en particulier la Bretagne, lundi 23 décembre et mardi 24 décembre.

Environ 145 000 foyers étaient encore privés d'électricité mardi vers 17 heures. La tempête a provoqué des dégâts en se déplaçant vers les régions Rhône-Alpes et Bourgogne, et vers l'Est. Dans les Pyrénées-Atlantiques, des rafales de vent à 228 km/heure ont été relevées près de Larrau (Pyrénées-Atlantiques), valeur maximale enregistrée mardi en France et un record pour cette zone située à 1 400 mètres d'altitude, selon Météo France.

En mer, un marin russe a été emporté par les vagues, des containers ont été arrachés du pont d'un cargo et sont partis à la mer, et le marin Bernard Stamm a perdu son voilier, qui avait pourtant participé au Vendée Globe.

Francetv info vous propose de revenir en images sur cette tempête.

113
La tempête Dirk a touché les côtes bretonnes lundi 23 décembre, comme ici, à Saint-Guénolé (Finistère), à la pointe sud-ouest de la Bretagne. FRANK PERRY / AFP
213
Un peu plus au nord, à Pors Poulhan (Finistère), des vagues de plusieurs mètres déferlent sur les plages de la baie d'Audierne. MAXPPP
313
Dans le port d'Audierne (Finistère), les petits bateaux se serrent à l'abri, tandis que les rafales passent les 100 km/h. MAXPPP
413
Déjà, des toits s'envolent, comme ici, près de Morlaix, à Saint-Martin-des-Champs (Finistère). MAXPPP
513
A Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), la nuit tombe sur le port. Il ne faut pas s'approcher des digues où une vague pourrait emporter un promeneur. CHARLY TRIBALLEAU / AFP
613
Au lever du jour, il ne reste plus qu'à constater les dégâts. Ici, à Plomelin, dans le Finistère, un arbre barre la route. MAXPPP
713
Les chutes d'arbres ont provoqué de nombreuses coupures d'électricité. Jusqu'à 240 000 foyers sont privés d'électricité. A Plouagat, dans les Côtes d'Armor, des agents d'EDF réparent une ligne électrique, mardi 24 décembre. CHARLY TRIBALLEAU / AFP
813
Mais les chutes d'arbres ne sont pas seules à causer des dégâts. Il a beaucoup plu. Ainsi, la chapelle Notre-Dame du Penity, à Carnoët (Finistère), s'est réveillée avec les pieds dans l'eau. CHARLY TRIBALLEAU / AFP
913
A Plougasnou (Finistère), un cours d'eau est en crue. MAXPPP.
1013
Les crues sont surtout dramatiques dans les villes. Les rues de Morlaix (Finistère) sont envahies à certains endroits par 1,40 mètres d'eau. FRANK PERRY / AFP
1113
Quand l'eau baisse un peu, les commerçants nettoient. La maire de Morlaix demande la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. MAXPPP
1213
Quimperlé (ici), Chateaulin et Quimper, trois villes du Finistère, ont aussi été inondées. MAXPPP
1313
La tempête poursuit son cours. Aux Pays-Bas, à Katwijk, un toit a atterri sur un avion utilisé dans une pièce de théâtre. BAS CZERWINSKI / ANP MAG