Tempête Ciaran : des rafales jusqu'à 150 km/h et des vagues entre 8 et 10 mètres attendues mercredi soir sur la façade atlantique

Météo France met en garde contre un épisode marqué par des vents violents et un risque de vagues-submersion sur le littoral atlantique.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Un homme dans une rue inondée de Quimperlé, dans le Finistère, le 28 octobre 2023. (FRED TANNEAU / AFP)

Les prévisionnistes ont les yeux rivés vers l'océan Atlantique. La dépression Ciaran se renforce en progressant vers l'Europe de l'Ouest et doit toucher le littoral français dans la soirée de mercredi, alerte Météo-France, lundi 30 octobre. Devenue une tempête, Ciaran s'enfoncera dans le quart nord-ouest de l'Hexagone jeudi.

Il est encore trop tôt pour déterminer le niveau et le périmètre d'une future vigilance, mais le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé lundi le report de son déplacement à Mayotte prévu les 1er et 2 novembre, "afin de coordonner la mobilisation de l'ensemble des services de l'Etat, en particulier la Sécurité civile". 

La tempête devrait occasionner des "vents violents", selon le prévisionniste François Gourand. Elle atteindra son maximum d’intensité dans la nuit de mercredi à jeudi, "avec des valeurs de vents comprises entre 120 à 140 km/h près des côtes bretonnes et des pointes pouvant atteindre localement jusqu'à 150 km/h", a-t-il ajouté lors d'un point presse.   "Ces vents pourront atteindre 100 à 120 km/h dans les terres sur un quart nord-ouest jusqu'à jeudi midi", anticipe le prévisionniste. Il appelle à rester vigilant aux possibles chutes de branches, mais aussi aux chutes d'arbres, alors que les feuilles offrent une prise au vent plus importante.

Des risques de submersion côtière

De mercredi soir à jeudi midi, la tempête Ciaran provoquera un risque de vagues-submersion, avec des vagues de 8 à 10 m attendues sur l'ensemble du littoral atlantique, et de 6 à 8 m sur les côtes de la Manche. "Les risques de submersion marine seront maximaux lors de la pleine mer de jeudi à 6 heures sur la façade atlantique, et la pleine mer de jeudi entre 12 heures et 14 heures sur les côtes de la Manche", avertit Météo-France, même s i les coefficients de marée sont moins élevés que le week-end précédent, marqué par le passage de la tempête Céline et des inondations en Bretagne et dans les Pays de la Loire . "Des submersions côtières seront très probables et vont en plus s'exercer à des endroits qui ont déjà été touchés le week-end dernier", prévient François Gourand.

Les sols déjà gorgés d'eau pourraient, dans certaines régions, augmenter le risque d'inondations, quand bien même Météo France ne prévoit "pas de pluies stationnaires – en raison des vents forts – qui pourraient donner des cumuls trop importants".

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.