Tempête Bruno : rafales sur l'ouest

La tempête Bruno a touché le sud-ouest du pays. Bilan : trois blessés légers et 23 000 foyers privés d'électricité. Au-delà des désagréments, les habitants du littoral Atlantique ont pu apprécier le spectacle d'une mer agitée.

France 3

Depuis le 26 décembre, la tempête Bruno balaie tout le grand ouest du pays. À Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), les plages ont été fermées par mesure de sécurité. À Bayonne, les manèges et les animations de Noël ont été fermés par mesure de précaution. La tempête a sévi sur tout le littoral. Dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), les plaisanciers ont mis leur bateau en sécurité.

Une tempête modérée

Dans le Finistère, des rafales de vent ont été enregistrées jusqu'à 140 km/h. Selon Météo France, il s'agit d'une tempête modérée comme il s'en produit quatre à cinq fois par an. Les coefficients de marée assez faibles ont limité les risques de submersion et ont permis aux promeneurs de profiter sans danger du spectacle. La force du vent a, en revanche, paralysé une partie du réseau d'alimentation électrique. En milieu d'après-midi, 23 000 foyers dans tout le grand ouest étaient privés d'électricité.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tempête Bruno balaye la ville de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 27 décembre 2017. 
La tempête Bruno balaye la ville de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 27 décembre 2017.  (MAXPPP)