Tempête Alex : une longue reconstruction commence

Mardi 6 octobre, après le choc de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes, certains habitants commencent à envisager la reconstruction. Le journaliste Thomas Cuny est en direct de la Bollène-Vésubie (Alpes-Maritimes) pour faire le point sur la situation.

FRANCE 3

Après le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes le vendredi 2 octobre, certains habitants ont tout perdu. "Des maisons ont été emportées par les eaux. Des sinistrés vivent dans des conditions spartiates, sans eau, sans électricité, parfois même sans réseau", explique le journaliste Thomas Cuny en direct de la Bollène-Vésubie (Alpes-Maritimes).

"Il est hors de question pour eux de quitter cette vallée"

Pourtant, cinq jours après la tempête Alex, des habitants rencontrés par l'équipe de journalistes de France 3, commencent à se tourner vers l'avenir. "Il est hors de question pour eux de quitter cette vallée qu'ils aiment tant, à laquelle ils sont attachés, même après cette catastrophe. Il faudra reconstruire des routes qui n'existent plus. Des élèves n'ont plus classe, leur école a été détruite. Il manque les services publics essentiels. 'On reconstruira toutes ces infrastructures', c'est la promesse du maire de Roquebillière", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une route détruite à La Bollène-Vésubie (Alpes-Maritimes), le 3 octobre 2020, après le passage de la tempête Alex.
Une route détruite à La Bollène-Vésubie (Alpes-Maritimes), le 3 octobre 2020, après le passage de la tempête Alex. (VINCENT-XAVIER MORVAN / AFP)