Tempête Alex : plusieurs routes des Alpes-Maritimes restent bloquées

Après les violentes intempéries du vendredi 2 octobre, les habitants peinent à circuler entre certaines communes des Alpes-Maritimes. L'envoyé spécial Thomas Cuny, lui-même bloqué à Lantosque, fait le point sur les conséquences du passage de la tempête Alex pour le 12/13 de France 3, samedi 3 octobre.   

France 3

Les vallées de la Roya et de la Vésubie (Alpes-Maritimes) figurent parmi les zones les plus touchées par la tempête Alex. Elles restent inaccessibles le samedi 3 octobre dans la journée. Des routes et des ponts se sont effondrés, tandis que des arbres sont tombés. "La situation est toujours extrêmement compliquée dans le département. Il y a beaucoup d'arbres dans la Vésubie, ainsi que beaucoup de dégâts, constate l'envoyé spécial de France 3 Thomas Cuny, bloqué à Lantosque. Sur les routes, c'est tout aussi compliqué : des arbres entravent la route, les axes routiers sont coupés".

"La route menace de s'effondrer"

Il faut parfois plus de deux heures pour faire 40 kilomètres ; c'est le cas de l'équipe de journalistes de France Télévisions. "Nous sommes à présent bloqués ici par des barrières, c'est impossible d'aller au-delà car la route menace de s'effondrer, reprend Thomas Cuny. Une partie du terrain est tombée ; la prudence est donc toujours de mise pour les habitants du département, qui doivent limiter leurs déplacements le plus possible".

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur une plage de Nice (Alpes-Maritimes), lors du passage de la tempête Alex, le 2 octobre 2020.
Sur une plage de Nice (Alpes-Maritimes), lors du passage de la tempête Alex, le 2 octobre 2020. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)