Tempête Alex : les travaux de déblaiement s'organisent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Tempête Alex : les travaux de déblaiement s'organisent
France 2
Article rédigé par
A. Domy, E. Pelletier, H. Capelli - France 2
France Télévisions

La crue exceptionnelle de la tempête Alex, survenue vendredi 2 octobre, a parfois charrié des tonnes de boue, de sédiments et de bois qui se sont accumulés dans de nombreuses zones, notamment à Sospel et Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes). Afin d'accéder à certains villages, l'urgence est de rouvrir les routes au plus vite.

Après le passage de la tempête Alex le vendredi 2 octobre dans la vallée de la Vésubie (Alpes-Maritimes), l'urgence est de rouvrir au plus vite les routes pour désenclaver les villages et permettre le passage des secours. D'une rive à l'autre, chacun tente de communiquer avec des moyens de fortune, comme un plot de signalisation. Toute l'après-midi du dimanche 4 octobre, les tronçonneuses ont résonné aux pieds du Mercantour. Par endroits, des dizaines de troncs d'arbres obstruent la chaussée. Il faudra des semaines, peut-être des mois, avant la fin du déblaiement, indique France 2.

Certaines routes accessibles à partir du 5 octobre

Les dégâts matériels sont immenses et les infrastructures touchées. "Les travaux qui ont déjà été effectués le 4 octobre dans la vallée de la Vésubie vont permettre de rétablir déjà certaines routes à partir du 5", indique la journaliste France Télévisions Anne Domy, en direct de Sospel. En revanche, dans la vallée de la Roya, la situation est bien plus complexe : il y a encore énormément de routes accidentées et beaucoup de travail en perspective. "On attend avec grande impatience lundi de nouveaux renforts de l'armée, qui va arriver avec des camions chargés de tractopelles, de camions-bennes, qui vont accélérer des travaux de déblaiement très importants", conclut la journaliste.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.