Tempête Alex : isolé, le village Breil-sur-Roya s'organise et garde espoir

La vallée de la Roya est coupée du monde. Les secours civils et militaires ont eu beaucoup de difficultés à se rendre auprès des sinistrés samedi 3 octobre.

FRANCEINFO

Depuis le passage de la tempête Alex vendredi 2 octobre, la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes) ne répond plus. Il est impossible de joindre les habitants : les fils téléphoniques ont été arrachés. Quand l'accès au village de Breil-sur-Roya se dégage enfin samedi en début d’après-midi, l’ampleur des dégâts est bien visible. La tempête a tout balayé sur son passage : toitures, voitures... Un pont menace même de s'effondrer. Dans les maisons, l’eau est montée jusqu’à 2,50 mètres.

"Effrayant" ; "terrible"

Le village a mis à disposition son collège pour y passer la nuit. 85 sinistrés y ont trouvé refuge vendredi soir. "C’était effrayant, on a vu des choses qu’on n'aurait pas dû voir, l’eau est montée avec une telle rapidité que l’on ne s’attendait pas à autant de dégâts", confie une femme. Les habitants n’ont ni électricité ni eau potable. Un supermarché a improvisé une distribution gratuite de produits frais. Inquiet, le jeune maire de la petite commune de Breil-sur-Roya guette les renforts aériens. "C’est terrible de ne pas savoir si l’ensemble des administrés de la commune sont à l’abri ou au contraire en danger", explique Sébastien Olharan, fraîchement élu. Samedi soir, trois personnes sont toujours portées disparues dans le village. Les recherches se poursuivent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Isolés, les habitants de Breil-sur-Roya s\'organisent
Isolés, les habitants de Breil-sur-Roya s'organisent (FRANCEINFO)