"Une vie de travail foutue, on ne reviendra jamais" : à Saint-Martin-Vésubie, ravagée par la tempête Alex, le déchirement des habitants obligés d'évacuer

Dans cette commune des Alpes-Maritimes de nombreuses maisons sont au bord du précipice. Les habitants, isolés sur la rive la plus touchée, ont pu évacuer lundi.

Article rédigé par
Farida Nouar - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
À Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), après le passage de la tempête Alex. Plus d'une trentaine de maisons sont au bord du précipice, 38 ont été emportées par les flots, le 5 octobre 2020. (FARIDA NOUAR / RADIO FRANCE)

En hélicoptère, en bus ou en voiture, les évacuations se poursuivent à Saint-Martin-Vésubie, commune sinistrée après le passage de la tempête Alex dans les Alpes Maritimes. Sur place, il n’y a toujours pas d’électricité, ni d’eau potable. De nombreux habitants ont déjà quitté le village mais d’autres sont restés bloqués. Isolés sur la rive la plus touchée, ils ont pu partir lundi 5 octobre et pour certains, c’est un vrai déchirement.

>> Suivez notre direct sur la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes

Pour quitter le quartier Saint-Nicolas, il faut s’équiper d’un baudrier attaché à une corde, et marcher quelques mètres sur ce qu’il reste d’un pont quasiment effondré. Michèle veut bien s'harnacher mais à une condition : "Moi, je pars que si on part avec nos animaux. J'ai un gros chien et un chat, je ne pars sans eux." Réticente jusqu’ici, elle réalise qu’elle ne peut plus rester. "Il y a eu des éboulements, raconte-t-elle, la voix chevrotante. Il n'y a pas d’eau, pas d’électricité, pas de contact... Rien ! On est isolé, il n’y a plus de pont de l’autre côté, en amont et en aval."

Plus d'une trentaine d'habitations sont au bord du précipice à Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritmes), après le passqge de la tempête Alex, le 5 octobre 2020. (FARIDA NOUAR / RADIO FRANCE)

Une immense tristesse

Anne fait aussi partie des derniers habitants à quitter la rive sinistrée : "Il commence à faire froid, les premières neiges sont arrivées cette nuit. Donc, impossible de rester." Marie-Christine est trop âgée pour emprunter le pont menaçant. Des secouristes l’installent dans un 4x4 pour l’évacuer. Refermer la porte de la maison, où elle vit depuis 50 ans, est une immense tristesse. "Voilà, une vie de travail foutue, on ne reviendra jamais", explique-t-elle les larmes aux yeux. Quand on lui demande si elle part contrainte, elle répond : "Pas contrainte, obligée. Il commence à faire nuit dans la maison, on n’a pas d’eau ni d’électricité. On ne peut plus rester ici."

Les dégâts sont considérables à Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes) après le passage de la tempête Alex, 5 octobre 2020. (FARIDA NOUAR / RADIO FRANCE)

Mais certains veulent rester coûte que coûte. Les autorités avertissent qu’elles évacueront tous les habitants du quartier d’ici 48 heures pour leur sécurité.

Les évacuations à Saint-Martin-Vésubie - Le reportage de Farida Nouar, avec Laurent Macchieti
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.