Intempéries : 26 départements ont été placés en alerte orange aux vents violents et vagues

Les pouvoirs publics appellent à la vigilance face au coup de vent qui touche le pays depuis dimanche 7 février. La perturbation avance dans les terres et a provoqué des dégâts matériels sur son passage.

France 2

4500 foyers sont toujours privés d'électricité ce mardi 9 février à la mi-journée. La tempête qui a balayé les côtes françaises continue sa progression dans les terres. 26 départements sont placés en vigilance orange. À Trégastel (Côtes-d'Armor), les vagues déferlent encore sur les côtes où la dune a été grignotée par la conjugaison de vents violents et d'une marée importante. À Saint-Guénolé, des cuves de fioul se sont légèrement affaissées sous l'effet du vent. Au Conquet, la mer n'est plus praticable depuis plusieurs jours, les bateaux restent à quai et les pêcheurs prennent leur mal en patience. "Cela fait depuis des années que je n'ai pas vu une mer en colère comme ça", indique Hervé Ily, maître du port de la commune.

Le phénomène avance

Dans le Nord à Boulogne-sur-Mer, la flèche du clocher de l'église a cédé sous la force du vent. La tendance est toutefois à l'accalmie dans ces régions et les services techniques travaillent pour rétablir l'électricité. Quelques milliers d'habitants en sont privés ce mardi matin. La tempête s'enfonce dans les terres, toutes les régions du centre constatent des bourrasques à plus de 100 hm/h. Exceptionnellement la station de ski du Mont Dore (Auvergne) a décidé de fermer ses installations pour des raisons de sécurité.
 

Le JT
Les autres sujets du JT