VIDEO. Nouveau séisme au Chili, plusieurs milliers de personnes évacuées

Une puissante réplique s'est produite mercredi soir à 20 km au sud de la ville côtière chilienne d'Iquique, d'une magnitude de 7,8. Une nouvelle alerte au tsunami a suivi la secousse. Mais elle a rapidement été levée.

REUTERS et APTN

Deux séismes au Chili en moins de 48 heures. Après le tremblement de terre du mardi 1er avril, une puissante réplique s'est produite le soir du mercredi 2 avril, à 20 km au sud de la ville côtière chilienne d'Iquique. Le séisme a atteint une magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter, 24 heures après une première secousse de 8,2. Une nouvelle alerte au tsunami a suivi la secousse, mais elle a été rapidement levée, selon le ministre chilien de l'Intérieur. Plusieurs milliers de personnes ont été évacuées, dont la présidente de la République, Michelle Bachelet, qui s'était rendue à Arica (2 100 km au nord de Santiago, la capitale) pour évaluer les dégâts.

Le Chili, un pays très exposé aux séismes

De grosses vagues ont atteint la côte sans faire de victimes. Les habitants d'Arica et d'Iquique se sont précipités dans la rue en entendant les sirènes et se sont dirigés vers des zones élevées. A Pozo Almonte, localité minière proche d'Iquique, située à 1 500 mètres d'altitude, une partie de la population a été hébergée sous une trentaine de tentes installées sur un terrain de football.

Le Chili, un des pays au monde les plus exposés aux séismes, dispose de normes de construction draconiennes et soumet régulièrement la population à des exercices d'évacuation. En 2010, un tremblement de terre suivi d'un tsunami avait toutefois fait plus de 500 morts et 30 milliards de dollars de dégâts.

Des habitants de la ville chilienne d\'Iquique secouée par un séisme et un tsunami le 2 avril 2014.
Des habitants de la ville chilienne d'Iquique secouée par un séisme et un tsunami le 2 avril 2014. (IVAN ALVARADO / REUTERS)