Etats-Unis : la Californie secouée par un nouveau puissant séisme de magnitude 7,1

Il s'agit du deuxième tremblement de terre de grande ampleur qui frappe cet Etat de la côte Ouest en deux jours.

Une fissure sur une route à Ridgecrest, en Californie (ouest des Etats-Unis), le 4 juillet 2019. 
Une fissure sur une route à Ridgecrest, en Californie (ouest des Etats-Unis), le 4 juillet 2019.  (FREDERIC J. BROWN / AFP)

Un séisme de magnitude 7,1 a secoué le sud de la Californie, vendredi 5 juillet dans la soirée, a annoncé l'institut américain de géophysique (USGS). Il s'agit du deuxième tremblement de terre de grande ampleur à frapper cette zone peu urbanisée en deux jours.

Ce séisme était potentiellement onze fois plus dévastateur que celui de magnitude 6,4 qui a touché, jeudi matin, la zone de Ridgecrest à environ 240 km au nord-est de Los Angeles. Samedi, quelques heures après la secousse, peu d'informations étaient disponibles, mais les secours sur place n'ont pour le moment pas fait état de morts ou de dégâts majeurs.

"Des dégâts plus importants"

"Des maisons qui ont bougé, des fondations fissurées, des murs porteurs à terre. Un blessé (léger) et les pompiers qui soignent le patient", ont seulement indiqué sur Twitter les pompiers du comté de San Bernardino où a eu lieu le séisme, précisant cependant que "les premiers rapports font état de dégâts plus importants".

L’épicentre du séisme de vendredi a été localisé à Ridgecrest, là même où a été localisé le premier tremblement de terre de jeudi. Jessica Weston, qui travaille pour le journal local de la ville, a quant à elle fait état d'un incendie qui se serait déclaré dans un terrain pour mobil-homes à la suite d'une explosion, sans être en mesure de donner davantage de détails. L’équipe de baseball des Dodgers de Los Angeles a elle été secouée en plein match par le tremblement de terre, comme le montrent ces images postées sur Twitter. 

Selon l'USGS, le séisme de jeudi était vraisemblablement un précurseur de celui qui s'est produit vendredi à 20h19 heure locale (5h19 du matin, heure de Paris). Il avait fait quelques "blessés légers", principalement liés à des fenêtres brisées par la secousse ou des chutes d'objets.