Sécheresse : la fédération des pompiers de France craint des feux d'artifice "privés" le 14 juillet et appelle à la prudence

Alors que la sécheresse touche de plus en plus de départements, le commandant Sylvain Besson a appelé sur franceinfo à ne pas tirer de feux d'artifice du 14-Juillet, particulièrement dans Bouches-du-Rhône, dans le Var et en Corse.

Le feu d\'artifice du 14 juillet sur la plage de Calais.
Le feu d'artifice du 14 juillet sur la plage de Calais. (JEAN PIERRE BRUNET / MAXPPP)

Faut-il interdire les feux d'artifice le 14 juillet dans les départements touchés par la sécheresse ? Le commandant Sylvain Besson, porte-parole de la Fédération des Pompiers de France a appelé vendredi 12 juillet sur franceinfo à la prudence. "Les maires prennent leurs responsabilités" mais "on craint aussi les feux qui sont plutôt tirés par les personnes privées", a-t-il indiqué. Il demande aux particuliers de ne pas tirer de feux d'artifice, de ne pas utiliser de barbecue ou encore de ne pas jeter des mégots au bord des routes, en particulier dans le sud de la France.

franceinfo : La journée de dimanche est-elle une journée à haut risque ?

Sylvain Besson : Les conditions actuelles commencent pour la végétation du sud de la France à être inquiétantes. Il faut savoir déjà que les feux d'artifice, c'est l'emploi du feu donc c'est très réglementé. Les préfets le rappellent régulièrement aux maires et aux organisateurs de ce type de manifestation. Généralement d'ailleurs, en fonction des conditions, un grand nombre de ces manifestations sont annulées. Les maires prennent leurs responsabilités à ce niveau-là. Puis, on craint aussi les feux qui sont plutôt tirés par d'autres personnes, les privés. Des gens aussi qui tirent des fusées depuis la mer. Ce n'est pas une bonne idée et c'est interdit.

Qu'est-ce qui rend la journée du 14 juillet particulièrement dangereuse ?

On a trois paramètres importants. Ce sont les conditions de sécheresse qui commencent à être préoccupantes. Ensuite, on a du vent notamment dans le sud de la France, un mistral qui est annoncé assez fort autour de 60 km/h, 70 km/h. Et ces mises à feu qui peuvent être éventuellement dues aux imprudences, mais qui vont nous créer probablement quelques situations à gérer.

Les pompiers seront-ils particulièrement mobilisés ?

Les pompiers de France ont pu mobiliser des colonnes de renforts préventifs qui sont arrivés ce vendredi et jeudi. Elles sont positionnées dans les Bouches-du-Rhône, dans le Var et en Corse. C'est un week-end end de forte mobilisation. On appelle au bon comportement des personnes, des citoyens, des usagers, des vacanciers aussi. Donc pas d'emploi du feu que ce soit du barbecue ou bien sûr le jet de mégot au bord des routes qui nous génère un très grand nombre d'incendies. Pas de feux d'artifice non plus et de travaux à proximité des massifs. Cela fait des étincelles. Et puis en cas de doute, en cas de problème, ne pas hésiter à appeler rapidement le 112 pour signaler tout départ de feu que les sapeurs-pompiers de France puissent intervenir très rapidement sur ces incendies.