Vague de froid : les arboriculteurs tentent de protéger leurs récoltes

Publié
Vague de froid : les arboriculteurs tentent de protéger leurs récoltes
France 3
Article rédigé par
B.Aparis, France 3 Régions, V.Castel - France 3
France Télévisions

Le thermomètre affichera des températures négatives dans plusieurs régions, dans la nuit du dimanche 3 avril. Pour sauver leurs récoltes, viticulteurs et arboriculteurs se préparent. 

En pleine nuit, les températures négatives menacent les cultures. À Moissac (Tarn-et-Garonne), il a fallu sortir les bougies pour chauffer l'atmosphère, et sauver les récoltes. Au petit jour, le froid est toujours aussi intense. "Ce qui est encore le plus inquiétant, c'est que la nuit prochaine s'annonce encore plus froide", confie Maurice Andral, arboriculteur. L'an dernier, il a perdu 1 000 tonnes de fruits, soit un million d'euros de manque à gagner. Alors cette fois, pas question de baisser la garde. 

Des pertes importantes

Dans l'exploitation voisine, l'inquiétude est encore plus forte. "Ce matin, il faisait -2. Je pense qu'au niveau de la pomme, ça doit pouvoir passer, par contre prunes, abricots, kiwis, là, il y a malheureusement peu de chance qu'on soit passé au travers", déplore Françoise Roch, présidente de la fédération nationale des producteurs de fruits. Du côté de Charroux (Vienne), Éric Gargouil a arrosé toute la nuit ses plantations. C'est avec l'aspersion qu'il protège sa récolte. Au lever du soleil, les arbres étaient pris dans une glace protectrice, qui devrait permettre de sauver 40 à 60% de sa production. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.