Cet article date de plus de quatre ans.

Météo : le retour du Moscou-Paris

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Météo : le retour du Moscou-Paris
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Moscou-Paris est de retour. Pas facile dans les jardins quand le thermomètre joue au yoyo. 

À Lesquin (Nord), le thermomètre dépasse à peine le petit degré, alors il faut vite recouvrir les cultures les plus fragiles. Pour les choux de Bruxelles et les poireaux, ça ira, mais pour les artichauts, en revanche, attention. "La semaine dernière, il faisait superbement beau. La semaine d'avant, il gelait, je les ai recouverts, hier, je les ai découverts, et maintenant, je dois les recouvrir", témoigne Jean-Claude Depré, président des Jardins familiaux de Lesquin.

Les poiriers ont déjà bourgeonné

Et parfois, deux précautions valent mieux qu'une. En ce mois de mars, les plants de tomates commencent à sortir. Et la serre peut ne pas suffire, alors là aussi, il faut les recouvrir. Encore trop tôt donc pour planter les tomates en pleine terre. Les poiriers de leur côté ont déjà bourgeonné. De quoi inquiéter notre jardinier en chef : "Ils sont sortis, mais ils ne sont pas encore épanouis complètement, alors je m'inquiète, s’il continue à faire froid, je vais être obligé de le couvrir quand même", confie-t-il. Et les températures vont rester basses la semaine prochaine malgré l'arrivée du printemps. Mais c'est bien connu aux Jardins, tout ira mieux mi-mai, après les Saints de glace.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.