Cet article date de plus de sept ans.

La pollution, troisième cause de décès

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
La pollution, troisième cause de décès
La pollution, troisième cause de décès La pollution, troisième cause de décès (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Les grandes villes sont les plus touchées par la pollution aux particules fines, mais les zones rurales ne sont pas non plus épargnées. Le point avec France 3.

La pollution est désormais la troisième cause de décès par an juste après le tabac et l'alcool. En France, chaque année, les particules fines provoqueraient au moins 48 000 décès. Dans les grandes villes, la perte d'espérance de vie moyenne est estimée à 15 mois, contre 10 mois pour les villes de taille moyenne et neuf mois pour la campagne. Ces particules minuscules peuvent toucher tous les organes : le coeur, le système nerveux central, affecter le développement foetal de l'enfant ou engendrer de graves troubles respiratoires.

Des conséquences

Julianne, 13 ans, souffre d'asthme depuis plusieurs années, ses crises peuvent être très gênantes au quotidien. Pour le Dr Nathalie Lambert, pneumologue, les pics de pollution ne sont pas les seuls responsables. C'est l'exposition au quotidien, dans la durée, qui est le plus néfaste sur les patients. Réduire nos dépendances aux énergies fossiles, ou individuellement privilégier les pratiques écologiques, autant de pistes nécessaires pour les chercheurs si l'on veut réduire durablement la pollution.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.