Cet article date de plus de quatre ans.

Automobile : vers une hausse du malus et de ses contributeurs

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
malus
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un durcissement du malus automobile pour les véhicules les plus polluants en 2017 se dessine, selon Les Échos. La pénalité devrait concerner davantage de voitures l'an prochain.

Taxer plus pour polluer moins. En 2017, la tendance s'accélère. Le malus des voitures les plus polluantes comme ce 4X4 pourra atteindre 10 000 euros contre 8 000 actuellement. Le seuil d'émission sera aussi abaissé. La sanction concernera donc davantage de véhicules. Deux objectifs : compenser le bonus, qui concerne des véhicules électriques de plus en plus demandés et remplir les caisses de l'État.

C'est devenu "une taxe"

"Au début, c'était vraiment d'inciter les gens à acheter une voiture propre qui consommait peu. Aujourd'hui, à moins d'acheter une voiture électrique ou hybride, on n'a plus rien. En revanche, ceux qui paient un malus sont de plus en plus nombreux, ce qui veut dire que le bonus-malus est devenu une taxe", explique Pascal Pennec, rédacteur en chef d'Autoplus. Instauré en 2008 lors du Grenelle de l'environnement, le système a d'abord été déficitaire. Il rapporte aujourd'hui près de cent millions d'euros par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.