Anne Hidalgo annonce la mise en place de la circulation alternée lundi à Paris

L'élue de la capitale a annoncé la nouvelle, samedi 21 mars, après une réunion entre la préfecture de police et la mairie.

Paris, le 18 mars 2015, jour de pic de pollution, selon Airparif.
Paris, le 18 mars 2015, jour de pic de pollution, selon Airparif. ( MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Anne Hidalgo réclamait cette mesure depuis jeudi. La circulation alternée sera bien mise en place lundi en raison de la pollution aux particules fines, annonce la maire de la capitale Anne Hidalgo, samedi 21 mars, sur Twitter. "Je me réjouis que l'Etat ait accepté de mettre en place lundi la circulation alternée, que je demandais depuis plusieurs jours." Une réunion a eu lieu entre la préfecture de police et la municipalité, précise la mairie de Paris à francetv info. 

Après avoir reproché à Anne Hidalgo de ne pas avoir assez agi pour réduire la pollution dans la capitale, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal avait annoncé que la mesure serait lancée lundi, à condition que le pic de pollution soit toujours d'actualité.

En 2014, la circulation alternée avait fait baisser la pollution de 6%

Samedi en fin de matinée, l'organisme Airparif a annoncé que le seuil d'alerte (80 microgrammes par m3) pourrait à nouveau être dépassé dans la journée. Pour dimanche, la concentration en particules devrait baisser mais elle dépassera encore le seuil d'information (50 microgrammes), selon l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air.

En 2014, la mise en place de ce dispositif n'avait permis de faire baisser "que" de 6% la concentration de particules fines dans l'air. Une baisse relative dûe au fait que le secteur des transports routiers est loin d'être le seul à en émettre. Il n'est responsable que de 25% à 30% des émissions de particules fines, comme nous vous l'expliquions dans cet article