Cet article date de plus de six ans.

Circulation alternée lundi à Paris, sauf si la pollution baisse durant le week-end

Une décision sera annoncée samedi 21 mars, avant 20 heures.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Paris, le 18 mars 2015, jour de pic de pollution, selon Airparif. (  MAXPPP)

Sauf si la pollution baisse pendant le week-end, la circulation alternée sera mise en place lundi 23 mars à Paris. C'est ce qu'a annoncé, vendredi 20 mars, la ministre de l'Ecologie. Après avoir essuyé un refus de la préfecture de police, la maire de Paris, Anne Hidalgo, avait redemandé à l'Etat, vendredi, la mise en place de la circulation alternée samedi à Paris, en raison de la persistance du pic de pollution aux particules fines PM10.

Ségolène Royal a indiqué qu'une décision serait annoncée samedi 21 mars avant 20 heures, "pour que les gens puissent s'organiser". La ministre, qui a confirmé la gratuité des transports en commun dans la capitale "dès samedi", en a profité pour lancer un appel aux villes. Elle souhaite qu'elles favorisent d'ici cinq ans des transports propres et "deviennent respirables".

"Les décisions doivent être bien adaptées"

Soulignant que sa "préoccupation première est de protéger la santé publique", Ségolène Royal a expliqué être en contact permanent avec les hôpitaux de Paris. Ceux-ci n'ont pas, selon elle, relevé de pic d'hospitalisations en lien avec cet épisode de forte pollution.

"Je suis en contact avec l'APHP pour savoir s'il y avait des alertes dans les services d'urgence, ce qui avait été le cas lors du pic de 2014. Il n'y a aucune alerte dans les hôpitaux de Paris", a-t-elle assuré. Au printemps 2014, la circulation alternée avait finalement été mise en place pour une journée. "Les décisions doivent être bien adaptées, a-t-elle fait valoir. Dire que Paris est la ville la plus polluée du monde, ce n'est pas vrai."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.