Cet article date de plus de trois ans.

Intempéries : qu'est-ce qu'un orage stationnaire ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Intempéries : qu'est-ce qu'un orage stationnaire ?
Article rédigé par
France Télévisions

De nombreux orages s'abattent depuis plusieurs jours sur une partie de la France. Ces orages dits stationnaires stagnent au même endroit plusieurs heures d'où le cumul de précipitations.

De violentes intempéries s'abattent depuis quelques jours sur une partie du pays. À Morlaix (Finistère), près d'un mois de pluie est tombé en 30 minutes. Dans le Sud-Ouest, des grêlons ont dévasté les vignes. À Paris, une heure de pluie intense et très localisée s'est abattue. Trois exemples récents d'orages stationnaires.

Difficile à prévoir

Des phénomènes météo qui se forment quand on est en situation de marais barométrique. "C'est à dire qu'il y a très très peu de flux en altitude donc peu de vent. Du coup, les orages ont tendance à se former sur place à cause de la convection et ils déversent sur un point très précis toute la quantité d'eau qu'ils possèdent. Du coup, ça nous amène à des situations de crue et d'inondations, surtout dans les zones les plus urbanisées", explique Nathalie Rihouet.


Car après un mois de mai record en terme d'orages, la pluie tombe sur des sols encore gorgés d'eau, et les résultats peuvent être impressionnants. Autant de caractéristiques qui font des orages stationnaires des phénomènes particulièrement difficiles à prévoir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Orages

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.