Allier : une "mini-tornade" a soufflé l'hippodrome de Vichy

Ces dégâts dus aux orages ont entraîné l'annulation de toutes les courses prévues samedi.

Une vue sur l\'hippodrome de Vichy, dans l\'Allier, le 26 juin 2002.
Une vue sur l'hippodrome de Vichy, dans l'Allier, le 26 juin 2002. (MAXPPP)

Les orages font des dégâts. "On a pris 40 mm de pluie, de la grêle aussi. Les volets les fenêtres se sont mis à vrombir, c'était très impressionnant. On avait le sentiment d'une mini-tornade", explique Olivier Louit, samedi 27 juillet sur franceinfo. Le directeur général de la Société des courses de Vichy (Allier) a expliqué que les courses prévues, samedi, ont dû être annulées, alors qu'une tempête a touché la ville dans la nuit. Le département était placé vendredi en vigilance orange. L'alerte a été levée samedi matin dans l'Allier, mais 22 autres départements de l'Est sont toujours en vigilance orange aux orages.

"Le vent soufflait dans toutes les directions. On voyait les arbres se tordre et casser les uns après les autres", raconte Olivier Louit. Le directeur général de la Société des courses de Vichy "a dénombré entre 10 et 20 arbres cassés, déracinés ou couchés, mais aussi un kilomètre de lices [barrières de protection qui délimitent le bord des pistes] qui ont été soufflées par le vent, cassées et qui se sont retrouvées sur l'hippodrome".

"La réparation va prendre du temps. Les équipes sont sur place depuis 6 heures ce matin et s'activent pour réparer, nettoyer le site et sécuriser les endroits encore dangereux, car il y a encore des arbres couchés les uns sur les autres, constate le directeur général. Les courses doivent revenir dès la semaine prochaine sur l'hippodrome de Vichy donc on s'active à tout remettre en ordre pour accueillir le public dans les meilleures conditions possibles."