2018 : l'année des coups de foudre

L'été, c'est la saison de la foudre. En 2018, elle est particulièrement tombée en France. Le décryptage en plateau de Jean-Christophe Batteria.

Voir la vidéo
FRANCE 3

La foudre sévit particulièrement, mais cette année, le phénomène a débuté bien plus tôt. Le journaliste Jean-Christophe Batteria fait le point sur la météo de l'année 2018. "Ces coups de foudre météo ont débuté dès le printemps avec l'arrivée précoce des très hautes températures. La foudre a frappé l'Hexagone 683 000 fois à ce jour, égalant presque le record de 1995 qui était de 696 999", explique le journaliste. Cette année, au mois de mai, la foudre a frappé 155 000 fois, "deux fois plus qu'un mois de mai ordinaire." Le jeudi 6 septembre, le département du Var a enregistré à lui seul pratiquement 2 000 impacts de foudre.

À quoi est dû ce phénomène ?

"Les éclairs naissent des fameux cumulonimbus, ces nuages géants qui montent jusqu'à 10 000 mètres d'altitude quand l'air au sol est très chaud, et que l'air en altitude est froid", poursuit Jean-Christophe Batteria. La friction de ces deux masses d'air provoque de l'électricité statique, elle se décharge brutalement : c'est l'éclair." Bien souvent, ce phénomène s'accompagne de pluies ou de grêles de plus en plus violentes. Ces risques peuvent s'accentuer avec le réchauffement climatique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des éclairs sur le village de Godewaersvelde (Nord), le 7 août 2018. 
Des éclairs sur le village de Godewaersvelde (Nord), le 7 août 2018.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)