Cet article date de plus de cinq ans.

Le manque de neige, une catastrophe pour les saisonniers

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Le manque de neige, une catastrophe pour les saisonniers
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Pour eux l'équation est simple. Pas de neige, pas de travail. Beaucoup attendent de signer un contrat, d'autres ont fait le choix d'adapter leurs activités.

C'est la grande absente de ces vacances, la neige ne veut toujours pas faire son apparition. À Gérardmer dans les Vosges, les saisonniers s'adaptent. Karine Didierlaurent est monitrice de ski, elle doit désormais animer des ateliers biathlon. Un travail temporaire, en attendant que la neige arrive. Pour les saisonniers pas d'autres choix que d'être flexibles. "En moyenne quand on a de la neige, on travaille sept heures par jour. Actuellement on va dire qu'on travaille deux heures le matin, deux heures l'après-midi. C'est vrai que pour nous ça nous fait un manque à gagner", explique la monitrice. Un manque à gagner d'environ 1 500 euros nets ce mois-ci. 

La randonnée plébiscitée 

Un peu plus loin dans cette station des Vosges, le magasin de ski de Nicolas Guery reste désespérément fermé. "On s'occupe comme on peut. Un peu de bénévolat pour les touristes présents, un peu de réparation de matériel pour les amis. On évite de rester chez soi à regarder la télévision", commente le loueur de skis. À 500 kilomètres de là, à Grenoble (Isère), les magasins spécialisés ne font pas recette non plus. Faute de neige, ce sont les chaussures de marche qui se vendent le mieux, pour l'activité la plus adaptée, la randonnée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Neige

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.