Accidents de ski : attention aux risques de collisions

Publié Mis à jour
Accidents de ski : attention aux risques de collisions
Article rédigé par
D.Brignand, V.LLado, T.Gauthier - France 2
France Télévisions

Une enquête a été ouverte à la suite du décès de Gaspard Ulliel, survenu mercredi 19 janvier après un accident de ski. L'acteur de 37 ans a été victime d'une collision avec un autre skieur, sur les pistes du domaine de La Rosière (Savoie). Le décès de l'acteur est arrivé après celui d'une fillette de cinq ans, disparue dans les mêmes conditions.

À Auron (Alpes-Maritimes), une zone particulièrement dangereuse, en raison d'un croisement de pistes de ski, a fait l'objet de plusieurs réaménagements. Plusieurs panneaux ont été installés afin de rétrécir le passage et d'inviter les skieurs à ralentir. "On n'hésite pas aussi à aller sur le terrain, et à dire aux gens de limiter leur vitesse, ou alors de se mettre sur le côté quand ils ont besoin de s'arrêter et ne pas s'arrêter en plein milieu de la piste", explique Laura Pecchioni, pisteuse.

Des collisions souvent provoquées par des vitesses excessives

Le domaine skiable s'étend sur 135 kilomètres. Les pisteurs ont la responsabilité de limiter les risques, par plusieurs moyens, y compris grâce à des panneaux qui signalent des dangers avoisinants, ainsi que des matelas disposés sur chaque poteau, afin d'amortir le choc en cas de collision. "Aujourd'hui ce que l'on constate en termes de statistiques, c'est que les accidents qui présentent le plus de gravité sont les accidents liés à la collision entre skieurs ou avec des obstacles. C'est souvent dû à des vitesses non adaptées ou excessives", déclare Frédéric Gil, directeur général des stations Nice-Côte d'Azur.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.