Météo : les températures de décembre, un atout pour certains commerçants

Ce temps printanier redistribue les cartes de l'économie. Qui perd, qui gagne ? Une équipe de France 2 a mené l'enquête.

France 2

Le beau temps, c'est le meilleur allié du bâtiment. D'habitude à cette période de l'année, les chantiers doivent être interrompus à cause du gel et des températures trop froides pour les salariés. Grâce à la douceur, Éric Drevet entrepreneur affiche déjà 20% de chiffres d'affaires en plus par rapport à l'année dernière. "Ça nous permet de continuer de travailler plutôt que d'avoir une rupture dans l'hiver. Nous ne prolongeons pas les délais. On fait donc des économies aussi sur les locations de nos matériels et échafaudages, donc en termes de rentabilité, c'est bien meilleur", explique l'entrepreneur.

Terrasses pleines

Le beau temps est aussi synonyme de bonnes recettes pour les restaurants, surtout quand il y a une terrasse. À "La penderie", une brasserie parisienne, Matthias Salva, serveur est le premier surpris. "Regardez la terrasse, on est lundi. On va dire qu'on a deux fois plus de clients en terrasse pour la même période de l'année par rapport à l'année dernière." Tous les commerçants ne se frottent pas les mains, notamment dans les stations de ski dont le manque de neige pénalise les saisonniers. Idem pour certains maraîchers, l'hiver au soleil dérègle les périodes de récolte.
Le JT
Les autres sujets du JT
Malgré le vent, des promeneurs profitent des températures agréables sur la plage de Scheveningen, aux Pays-Bas, le 26 décembre.
Malgré le vent, des promeneurs profitent des températures agréables sur la plage de Scheveningen, aux Pays-Bas, le 26 décembre. (MAXPPP)