Orages : vigilance orange dans 22 départements, 5 000 foyers privés d'électricité

Ces risques d'orage concerne les régions des Pyrénées-Orientales à la Moselle. De la grêle et des vents violents sont à craindre.

Un orage au-dessus de Bordeaux, le 18 juillet 2014.
Un orage au-dessus de Bordeaux, le 18 juillet 2014. (MAXPPP)

Prudence dans l'est de la France. Météo France a placé, vendredi 8 août au soir, 22 départements en alerte orange aux orages. Il s'agit de l'Ain, l'Allier, l'Aude, l'Aveyron, le Cantal, la Côte-d'Or, l'Hérault, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, le Puy-de-Dôme, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, le Tarn et les Vosges. La fin de la vigilance est pour l'instant prévue pour samedi, à 16 heures.

"La première vague orageuse va traverser le Limousin vendredi matin, elle deviendra plus active en cours d'après-midi sur l'Auvergne, l'ouest de Rhône-Alpes, le sud de la Bourgogne et de la Franche-Comté", avaient analysé les prévisionnistes de l'institut météo. Les orages qui continueront de balayer l'est du pays seront parfois violents avec des rafales de 80 à 120 km/h, de fortes pluies pouvant atteindre 40 mm en un court laps de temps ainsi que de fortes chutes de grêle.

Des axes ferroviaires coupés

Environ 10 000 foyers des Pyrénées-Atlantiques ont été privés d'électricité à la suite des orages et des impacts de foudre. La moitié d'entre eux, soit environ 5 000 foyers, ont de nouveau l'électricité. Les autres devaient la voir rétablie samedi matin, selon la préfecture. Ce fort passage orageux accompagné de vents violents, allant jusqu'a 108 kmh, a aussi coupé des axes ferroviaires. 

Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques ont réalisé près de 150 interventions dans la soirée. Un pompier a été légèrement blessé, à la cheville, lors d'une des interventions, qui ont surtout porté sur des chutes d'arbres sur des voies ou lignes électriques et des inondations de maisons.