Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo En 1966, un réservoir pour protéger Paris des inondations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
INA
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que le bassin parisien est sous la menace des eaux, les actualités des années 60 témoignent de l'immense chantier mis en œuvre pour sécuriser la capitale. 

Quatre départements, l'Aube, la Marne, la Haute-Marne et l'Yonne, sont toujours en vigilance orange aux crues, mardi 7 mai. La ville de Troyes est même sous la menace d'inondations.

Depuis longtemps, les intempéries ont été prises en compte dans l'aménagement du bassin de la Seine. Pour le comprendre, voici un document des Actualités françaises, conservé par l'INA, daté de 1966. Le reportage revient sur la construction du "réservoir Seine", l'un des éléments du "bouclier de Paris", censé prémunir la capitale des inondations. En 1910, les bouches de métro ont été submergées et l'esplanade des Invalides complètement inondée.  

Quelque 180 m3 d'eau par seconde peuvent être détournés du lit de la Seine, en amont de Troyes, annoncent alors les actualités. Le trop-plein des crues d'hiver et de printemps alimente un vaste réservoir, créé après six ans de travaux. Des galeries souterraines ont même dû être creusées à flanc de collines, pour permettre à l'eau de s'écouler dans le canal.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.