Thaïlande : la tempête Pabuk paralyse le pays

En Thaïlande, plusieurs aéroports sont fermés, des bateaux sont retenus à quais et des milliers de touristes sont bloqués sur les îles du golfe de Thaïlande en raison de la tempête Pabuk qui doit frapper la région vendredi 4 janvier au soir.

France 2

À Koh Samui (Thaïlande), les agents de police arpentent la plage pour appeler à la prudence. Ces touristes n'ont pas réussi à quitter les îles du golfe de la Thaïlande à l'approche de la tempête tropicale Pabuk. "Nous avons des briquets, nous avons besoin d'un peu plus d'eau, mais nous savons que l'hôtel va s'occuper de nous", confie une touriste. Ce bateau est le dernier à avoir quitté Koh Samui, depuis le port est fermé et les touristes bloqués patientent à l'embarcadère. Plus aucun avion ne décolle de l'île.

Limiter les dégâts

L'archipel est particulièrement prisé au moment des fêtes. Tous les services sont mobilisés pour limiter les dégâts. "La priorité est de gérer les inondations, tout spécialement dans le secteur de la plage, qui est l'endroit où il y a le plus de touristes. Nous avons déjà commencé à drainer de l'eau dans un réservoir", explique Ranate Jaiglao, le porte-parole de la ville de Chaweng. Cette tempête tropicale pourrait être l'une des plus fortes de ces trente dernières années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un touriste bloqué en Thailande.
Un touriste bloqué en Thailande. (France 2)