Tempête Nelson : en Vendée, la ville de Challans frappée par des vents tourbillonnants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Alors que six départements sont en alerte orange jeudi 28 mars, de gros dégâts ont été constatés par endroits. La tempête Nelson a commencé à balayer l'Ouest, et notamment la Vendée, où l'île d'Yeu et la ville de Challans ont été durement touchées par un phénomène très localisé.
Tempête Nelson : des rafales jusqu’à plus de 180 km/h Alors que six départements sont en alerte orange jeudi 28 mars, de gros dégâts ont été constatés par endroits. La tempête Nelson a commencé à balayer l'Ouest, et notamment la Vendée, où l'île d'Yeu et la ville de Challans ont été durement touchées par un phénomène très localisé. (france info)
Article rédigé par franceinfo - P. Mauger, O. Longueval, Q. Carudel, D. Raveleau, @RevelateursFTV, A. Lopez
France Télévisions
franceinfo
La tempête Nelson a commencé à balayer l'Ouest, et notamment la Vendée, où la ville de Challans a été durement touchée par un phénomène très localisé de vents tourbillonnants, dans la soirée du mercredi 27 mars.

Les couvreurs sont entrés en action jeudi 28 mars au matin, dix heures après le passage de la tempête Nelson. La veille au soir, à Challans (Vendée), des vents à près de 100 km/h tourbillonnants ont traversé la commune. Les habitants sont encore sidérés. "Il y a eu un gros orage au départ, et après, on a entendu un gros bruit", rapporte un habitant, qui confie avoir eu "très peur"

"On a eu assez peur"

Si l'épisode n'a duré que quelques minutes, cela a été suffisant pour arracher les toitures et rendre certains quartiers méconnaissables. Au total, plusieurs dizaines d'habitations ont été touchées. Partout dans le quartier vendéen, des abris ont été détruits, charriés par les vents, des lignes électriques ont été endommagées, et des arbres ont été couchés. "On a eu assez peur que ça tombe sur la maison", explique une habitante.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.