Seine-et-Marne : le verglas et le froid après les inondations

En Seine-et-Marne, des sinistrés vivent toujours sans chauffage. Après les inondations, ils subissent désormais le froid et le verglas. Une équipe de France 2 est allée à leur rencontre ce jeudi 8 février.

FRANCE 2

À 30 kilomètres à l'est de Paris, la Marne déborde encore. Dans la commune de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), la neige et le froid s'ajoutent aux inondations ce jeudi 8 février. Chez cet habitant, plus de gaz ni d'eau chaude depuis deux semaines. Pour se laver, c'est le système D, à l'aide de casseroles. Avec dix degrés dans la maison, la seule solution pour se chauffer, ce sont des petits radiateurs électriques. Dans la cave, autre problème : malgré la décrue, il reste de l'eau. "Le risque c'est qu'on ait un petit niveau d'eau et qu'avec le froid ça gèle", témoigne cet habitant.

Difficile de vivre chez soi

Dans les rues de la commune, le maire fait face à des sinistrés désemparés. "Quand nous n'avez pas d'eau chaude, pas de chauffage, pas d'électricité, ça devient quand même difficile de vivre chez soi", explique une habitante. Pour le maire, les réparations ne doivent plus tarder. À dix kilomètres, de là, dans la commune de Condé-Sainte-Libiaire (Seine-et-Marne), sortir de chez soi devient un peu acrobatique. Les passerelles en bois qui permettent aux habitants de rentrer chez eux sont verglacées. Le gel, c'est ce que redoutent les habitants, d'autant que les températures vont encore baisser cette nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Esbly (Seine-et-Marne), l\'arrivée de la neige est un problème de plus à affronter pour les habitants de la commune, déjà durement frappés par les inondations.
À Esbly (Seine-et-Marne), l'arrivée de la neige est un problème de plus à affronter pour les habitants de la commune, déjà durement frappés par les inondations. (France 3)