Météo : pourquoi les orages ne s'arrêtent plus en France ?

Comment expliquer ce printemps pluvieux avec ces orages qui n'en finissent pas ? Réponse de Jean-Christophe Batteria.

Voir la vidéo
France 3

La fin de printemps sous les eaux est une situation complètement inversée par rapport à un printemps ordinaire. Au nord, il fait chaud, avec un anticyclone et des températures qui dépassent de cinq degrés les normales saisonnières. "La dépression est elle sur la péninsule ibérique. Air chaud face à air froid, cela provoque une goutte froide qui est en plus alimentée par un air glacial et très humide qui vient de l'Atlantique", explique Jean-Christophe Batteria sur le plateau de France 3.

Fin des orages avant la fin de la semaine prochaine

Ces deux phénomènes conjugués avec la condensation créent la formation de cumulonimbus qui déversent sur l'Hexagone des pluies torrentielles. "Si un cumuloninumbus, nuage en forme d'enclume, fait un mètre de diamètre, il fait en général 10 000 mètres de hauteur et peut contenir jusqu'à deux millions de litres d'eau. C'est l'équivalent d'une piscine olympique qui peut se déverser en quelques heures par exemple sur un village. Les experts parlent d'un phénomène conjoncturel. Les orages devraient disparaître avant la fin de la semaine prochaine", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un éclair lors d\'un orage à Elbeuf (Seine-Maritime), le 26 mai 2018.
Un éclair lors d'un orage à Elbeuf (Seine-Maritime), le 26 mai 2018. (JEFF SEHIER / CROWDSPARK / AFP)