Météo France : le point sur les intempéries dans le Sud-Ouest où cinq départements sont en vigilance rouge

Cinq départements du Sud-Ouest ont été placés par Météo France en vigilance rouge aux pluies, aux inondations et aux crues. Quatre départements sont par ailleurs en alerte orange en raison des risques d'inondations, de crues et d'avalanches.

Article rédigé par
Avec le réseau France Bleu - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Durant une inondation en juillet 2014 à Cambo-les-Bains dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Phot d'illustration. (DANIEL VELEZ / AFP)

Météo France a placé dimanche 9 janvier les Landes et les Pyrénées-Atlantiques en vigilance rouge aux crues. Le risque de crue est particulièrement important du côté du Gave d'Oloron, qui traverse les deux départements. Météo France a également placé les Pyrénées-Atlantiques en vigilance rouge aux pluies-inondations ainsi que trois autres départements du Sud-Ouest : les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l'Ariège. 

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques s'attend à des "crues très marquées" dans l'après-midi de lundi et appelle les habitants "à rester chez eux". Les cumuls de précipitations vont devenir importants sur l'ensemble des départements pyrénéens. On attend des cumuls de l'ordre de : 40 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les massifs du piémont, 150 à 200 mm en montagne, "jusqu'à 250 mm localement en montagne, ce qui équivaut à deux mois de pluie en moins de 48 heures", précise à France Bleu Occitanie Tristan Hamm, prévisionniste à Météo France.

Ariège

Le département de la région Occitanie a été placé vigilance rouge pluie-inondation, et orange pour risque de crues et avalanches.

Quelques débordements de rivière ont été constatés dans le département, notamment sur des routes départementales et sur la Nationale 20 qui dessert l'Andorre. Après avoir été bloqué à cause de la neige, l'accès à Andorre a par ailleurs rouvert à 10h30. Aucune habitation n'a été touchée, 25 opérations des pompiers sont en cours, une cinquantaine ont eu lieu depuis ce matin.

Les chutes de neige ont perturbé la circulation pendant plusieurs heures entre l'Andorre et la France ce dimanche soir. Des automobilistes ont été bloqués sur la route, avant de devoir faire demi-tour. Le tunnel de Porté-Puymorens, près de la frontière espagnole, a été fermé pour la nuit.

La préfecture demande d'être très attentif sur certains axes du réseau routier. Plusieurs routes sont inondées. La Lèze a débordé à Lézat/Lèze et la préfecture prévient que la zone d’activité est aussi inondée.

Gers

Le département de la région Occitanie a été placé en vigilance orange pour risque de crues. Des routes départementales sont coupées et des perturbations ont lieu sur le trafic SNCF.

Haute-Garonne

Le département de la région Occitanie a été placé en vigilance rouge pluie-inondation, et orange pour risque de crues et avalanches.

La SNCF prévoit des perturbations sur les axes Toulouse-Pau et Toulouse-Latour à cause des risques d'innondations. Il y a déjà des perturbations sur l'axe Latour-Toulouse et une adaptation sur l'axe Mazamet-Toulouse.

La préfecture de la Haute-Garonne estime que les parents peuvent accompagner leurs enfants à l'école. Les transports scolaires sont d'ailleurs maintenus. Il leur est toutefois demandé une grande vigilance.

Hautes-Pyrénées

Le département de la région Occitanie a été placé en vigilance rouge pluie-inondation, et orange pour risque de crues et avalanches.

Aucune intervention des services en lien avec les vigilances n’a été enregistrée durant la nuit. Les services concernés restent en pré-alerte. Les maires de toutes les communes du département sont mobilisés pour prendre en charge les populations si nécessaire.

Landes

Le département la région Nouvelle-Aquitaine a été placé en vigilance rouge pour crues.

Des évacuations sont prévues lundi après-midi à Peyrehorade, déjà touchée par une crue il y a un mois. La commune a décidé de fermer pour deux jours son école maternelle, rapporte France Bleu Gasgogne"La commune de Peyrehorade est toujours en vigilance rouge aux crues avec un pic attendu entre 22 heures et minuit, entre 5,10 m et 5,50 m, explique lundi sur franceinfo Isabelle Dupont-Beauvais, première adjointe à la mairie de Peyrehorade. C'est la deuxième fois en un mois que la commune est sinistrée, après les crues du mois de décembre."

Pyrénées-Atlantiques

Le département de la région Nouvelle-Aquitaine a été placé en vigilance rouge pluie-inondation et crues, orange pour risque d'avalanches.

Sept cents foyers sont privés d'électricité lundi à la mi-journée au Pays Basque, selon France Bleu Pays Basque. 400 à Saint-Pée-sur-Nivelle, 400 en vallée d'Aspe, et 70 dans le secteur d'Arthez-de-Béarn. Enedis annonce un retour à la normale dans la journée de lundi. A la SNCF, la circulation des trains est totalement interrompue entre Bayonne et Puyoo. Le trajet est détourné par Dax toute la journée. "Nous attendons des crues très marquées sur toute la partie Ouest des Pyrénées-Atlantiques dans l'après-midi", notamment concernant le Gave d'Oloron qui "va être la plus touchée", et les cours d'eau de la Nive et de la Nivelle "où cela est attendu ce matin".

Le sous-préfet a appelé à la "prudence" face "à un événement exceptionnel par sa nature". "La principale consigne de sécurité, c'est de limiter ses déplacements, de rester chez soi, et de monter à l'étage, quand on vit à proximité d'un cours d'eau, et de monter à l'étage l'ensemble des biens qui peuvent être dégradés", a-t-il poursuivi. Par ailleurs, les transports scolaires dans les secteurs de la vallée d'Aspe, d'Ossau et Tardets sont suspendus. La préfecture invite les parents "à garder leurs enfants chez eux et à éviter de prendre la voiture pour se diriger vers les établissements scolaires".

Pyrénées-Orientales

Le département de la région Occitanie a été placé en vigilance orange avalanches. Dans ce département la SNCF annonce du retard sur l'axe Cerbère-Montpellier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.