Pyrénées-Atlantiques : la préfecture s'attend à des "crues très marquées" dans l'après-midi et appelle les habitants "à rester chez eux"

Cinq départements du Sud-Ouest dont les Pyrénées-Atlantiques sont ce lundi en vigilance rouge aux pluies, aux inondations et aux crues.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'intempéries dans les Pyrénnées. (FRÉDÉRIC VENNARECCI / MAXPPP)

"Nous attendons des crues très marquées sur toute la partie Ouest des Pyrénées-Atlantiques", a indiqué lundi 10 janvier sur franceinfo Théophile de Lassus, sous-préfet du département et directeur de cabinet du préfet, alors que les Pyrénées-Atlantiques sont placées en vigilance rouge pour crues, pluie et inondation. Ces crues sont attendues "dans l'après-midi", notamment concernant la rivière du Gave d'Oloron qui "va être la plus touchée", et les cours d'eau de la Nive et de la Nivelle "où cela est attendu plus tôt ce matin".

Les autorités attendent la levée du jour pour savoir "si des interventions doivent être réalisées" au niveau des cours d'eau et pour constater les dégâts. À ce stade, "il n'y a pas eu de signalements importants", par ailleurs, depuis 16 heures dimanche, "nous avons eu cinq interventions des pompiers et aucune intervention de la gendarmerie", a-t-il fait savoir, précisant que "plus d'une centaine de pompiers et de gendarmes restaient mobilisés pour suivre la situation".

Le sous-préfet a appelé à la "prudence" face "à un événement exceptionnel par sa nature". "Nous allons, sur les reliefs, avoir plus de 250 millimètres d'eau qui va tomber, le redoux va faire fondre la neige, ce qui va faire entrer en crue la plupart des cours d'eau du département", a ajouté Théophile de Lassus.

"La principale consigne de sécurité, c'est de limiter ses déplacements, de rester chez soi, et de monter à l'étage, quand on vit à proximité d'un cours d'eau, et de monter à l'étage l'ensemble des biens qui peuvent être dégradés."

Théophile de Lassus, sous-préfet du département des Pyrénées-Atlantiques

à franceinfo

Par ailleurs, les transports scolaires dans les secteurs de la vallée d'Aspe, d'Ossau et Tardets sont suspendus. La préfecture invite les parents "à garder leurs enfants chez eux et à éviter de prendre la voiture pour se diriger vers les établissements scolaires".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.