Intempéries : le Sud-Est envahi par les eaux, de nombreux dégâts dans la région

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Intempéries : le Sud-Est envahi par les eaux, de nombreux dégâts dans la région
France 3
Article rédigé par
M. Bourgault, E. Pepin, N. Deumier, A. Lay, P. Montels, G. Delsart, S. Garat, France 3 Provence-Alpes, F. Cardoen - France 3
France Télévisions

Les intempéries qui ont frappé le Sud-Est de la France dans la nuit du 3 au 4 octobre ont laissé d'immenses dégâts dans la région, touchée par la brusque montée des eaux. La situation a empiré, après une légère accalmie dans la journée du lundi.

C'est à travers les airs que certains habitants doivent être évacués de leur domicile à Brignoles (Var), où de nombreuses habitations ont été rapidement encerclées par la montée des eaux. La conséquence directe des intempéries ayant frappé la région, entre le 3 et le 4 octobre. "Rien que sur la commune du Val (Var), vingt personnes ont été sauvées, dont six enfants qui ont été extraits d'une crèche inondée", rapporte un secouriste. Une situation complexe, qui paralyse toute une région.

Des quartiers débordés par les déchets et la boue

À Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), la ville est impossible à reconnaître en raison des eaux qui ont envahi les rues. Même constat à Marseille (Bouches-du-Rhône), où les habitants se sont activés à déblayer les rues, remplies de boue et de déchets, avant les nouvelles averses prévues dans l'après-midi du 4 octobre.

L'équivalent de deux mois de pluie est tombé dans la zone, apportant avec elle de nombreux déchets bloquant la circulation. L'évolution des conditions, passant d'un temps calme à de nouvelles pluies abondantes en fin de journée, a provoqué la suppression de nombreux trains à la gare TGV de Marseille. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.