Val-de-Marne : le dilemme des habitants en zones inondables évacués pour la troisième fois en cinq ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Intempéries : le dilemme des habitants de zones inondables
France 2
Article rédigé par
D. Schlienger, V. Lerouge, F. Badaire, F. Le Moal,C. Berbett-Justice - France 2
France Télévisions

À Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, les habitants ont été évacués en barque pour la troisième fois en cinq ans. Si certains souhaitent déménager, d’autres ne comptent pas céder leur terrain. 

C’est la troisième fois en cinq ans qu’ils sont évacués en barque et qu’ils doivent emporter à la va-vite quelques effets personnels : à Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, les maisons sont envahies par les eaux. “Cette année, on ne peut plus. L'eau vient tout le temps, tout est abîmé et les assurances ne sont pas de bonne foi”, regrette un habitant. Villeneuve-Saint-Georges se situe dans une cuvette, à la confluence de la Seine et de l’Yerres, et subit inondation sur inondation avec des crues particulièrement violentes en 2016 et 2018.

Détruire pour renaturaliser

Les autorités veulent transformer les quartiers en bordure de fleuve. L’objectif est de détruire les habitations pour renaturaliser. Mais sur 226 parcelles, seules 80 ont été rachetées. Certains habitants ont les pieds dans l’eau, mais ne sont pas encore prêts à vendre : les prix de rachat n’incitent pas à partir. En attendant, l’eau continue de monter. Le pic est attendu dans la soirée du mercredi 3 février.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.