Intempéries : la dune du Pilat a reculé de 15 m ces derniers jours

Les intempéries à répétition transforment le paysage français. Dans le bassin d'Arcachon (Gironde), deux plages ont été fermées au public à cause de l'érosion. Alors, la dune du Pilat pourrait-elle disparaître ?

FRANCE 3

C'est un site naturel à couper le souffle, la plus haute dune d'Europe. La dune du Pilat est aujourd'hui un trésor menacé par l'érosion. Les fortes marées de ces derniers jours et les vents soutenus ont emporté des blocs entiers de sable. La houle, elle, a grignoté du terrain, révélant ainsi des amas de bois fossilisé. "Ça a commencé à changer depuis les années 2000-2002, depuis la tempête, et depuis ça s'est accentué", décrit un habitué du site.

Instabilité

Par endroits, la dune a reculé de plus de 15 mètres depuis ces derniers jours, contre 2 à 3 mètres en moyenne sur le reste du littoral. En raison de l'instabilité du terrain, la mairie a décidé d'interdire l'accès aux deux plages les plus proches jusqu'à la mi-février. "Le risque c'est les effondrements de sable ou les ensevelissements", explique Cédric Bouchet, observateur de la côte aquitaine pour l'Office national des forêts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes sur la dune du Pilat (Gironde), le 25 avril 2018.. 
Des touristes sur la dune du Pilat (Gironde), le 25 avril 2018..  (PHILIPPE ROY / AFP)