Intempéries : la crue de la Seine à Paris "n'est pas du tout exceptionnelle"

Malgré les alertes de Météo France et les pluies qui sont attendues, le niveau de la Seine devrait se stabiliser ce week-ende, assure samedi à franceinfo Vasken Andreassian, hydrologue.

La crue de la Seine, le samedi 6 janvier à Paris.
La crue de la Seine, le samedi 6 janvier à Paris. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Alors que 15 départements sont placés en vigilance orange crues, inondations et fortes pluies par Météo France, la Seine a atteint 3,70 m samedi 6 janvier après-midi à Paris. 

Mais, "étant donné les pluies prévues, on pense que ça va se stabiliser et ne pas continuer à monter", explique Vasken Andreassian, hydrologue au centre de recherches d'Antony (Hauts-de-Seine) contacté samedi par franceinfo.

Loin des records

Le niveau de la Seine est même encore très loin de celui de juin 2016. Il devrait cependant atteindre lundi un débit de 1 000 à 1 100 m³/seconde, explique Vasken Andreassian.

Mais "les barrages réservoirs qui protègent à l'amont l'arrivée des crues sont quasiment vides, décrit l'hydrologue. Ils sont à leur tout début de période de remplissage et vont pouvoir jouer leur rôle" pour parer les crues, assure-t-il.

En juin 2016, la Seine avait atteint un niveau jamais égalé en trente ans : 6,10 mètres. La mairie de Paris, la RATP, et la SNCF avaient été obligés de prendre un certain nombre de mesures, notamment avec le déclenchement du plan de prévention Sequana. Des murs et des barrières anti-crue avaient été installés, et la Seine sortie de son lit avait inspirée beaucoup d'internautes.