Intempéries meurtrières : l'heure des pillages

 Neuf personnes ont été interpellées pour pillage dans la région de Cannes après les intempéries qui ont touché le Sud-Est.

France 3

Face à la désolation et à la détresse, la solidarité s'exprime. À l'inverse pour quelques individus, c'est aussi l'occasion de profiter du malheur des autres. Neuf personnes ont été arrêtées pour pillage dans la région de Cannes.

Plus de 24 heures après les pluies diluviennes qui ont endeuillé la région, le centre historique de Cannes panse ses plaies. Et si certains commerçants ont déjà rouvert leurs terrasses, une majorité de restaurateurs constate l'ampleur des dégâts. Pour eux, il faut vite tourner la page et ouvrir au plus vite leurs commerces.

Dépôt saccagé

Pour d'autres la page sera plus difficile à tourner. C'est le cas d'Hamid Ouanes, commerçant du centre-ville doublement victime ce week-end. En plus des intempéries qui ont ravagé une grande partie de son stock de chaussures, il a découvert cette nuit que plusieurs dizaines de voleurs s'étaient servis dans son magasin inondé. "C'est indescriptible, c'est un sentiment de rage, de haine. Les intempéries, c'est la nature on y peut rien, mais que profitant de cette situation, on saccage complètement un dépôt de 300 mètres carrés, ça, c'est très très dur", explique le commerçant. Comme Hamid Ouanes, plusieurs commerçants ont constaté des vols dans leurs magasins suite aux intempéries.

Le JT
Les autres sujets du JT
(ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)