Cet article date de plus de deux ans.

Inondations dans le Sud-Est : la décrue "est amorcée sur l'ensemble de la région", confirme le préfet

Une personne est toujours portée disparue, précise Pierre Dartout, préfet de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
la commune de Roquebrune-sur-Argens, touchée par la crue du fleuve côtier Argens, le 24 novembre 2019. (PHILIPE ARNASSAN / MAXPPP)

"Tout le monde est au sec", a rassuré Pierre Dartout, préfet de région Sud-Paca, sur franceinfo lundi 25 novembre matin après les fortes pluies et les inondations qui ont touché le Sud-Est. Le préfet a salué le "travail des sapeurs-pompiers, des pilotes d'hélicoptères et des mairies". La décrue "est amorcée sur l'ensemble de la région", a-t-il confirmé. "Elle se constate y compris sur l'Argens, [dans le Var], qui a été le fleuve le plus concerné." 

Encore des "dépassements de niveau" par endroits

Cependant, il y a encore "des dépassements de niveau", prévient Pierre Dartout, "notamment dans le bassin de l'Argens". Cela justifie, selon lui, le maintien de ce fleuve en orange pour "inondation-crue". 

"Le problème est de savoir maintenant quand les personnes, compte-tenu de la décrue, vont pouvoir rentrer chez elle". Le préfet de la région Sud-Paca dit n'avoir "pas d'idée précise" sur un possible calendrier.

Un homme toujours porté disparu

L'homme de 77 ans porté disparu depuis samedi matin à Saint-Antonin-du-Var n'a toujours pas été retrouvé, a également confirmé Pierre Dartout. Le septuagénaire est "toujours disparu depuis samedi matin, les recherches ont été effectuées et samedi et dimanche, sans succès malheureusement". Les recherches vont se poursuivre ce lundi, selon France Bleu Provence

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.