Cet article date de plus de six ans.

VIDEO. Peut-on vivre dans des zones inondables ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En France, une personne sur dix vit en zone inondable. La situation est encore pire dans le Sud-Est du pays, où une personne sur trois est concernée.

"Une zone inondable n’est pas inconstructible ni inhabitable", explique le journaliste de France 2 Franck Genoso. Dans ces endroits, il y a un plan de prévention du risque inondation qui se divise en plusieurs catégories.
Ainsi, il y a tout d’abord les zones blanches sur lesquelles le risque est limité, donc on peut construire sans trop de difficulté.
Ensuite, on a les zones bleues, sur lesquelles le risque est plus important. On peut toujours construire une maison mais un étage est obligatoire pour se mettre en sécurité en cas de crues. Ensuite, il faut surélever la maison d’une cinquantaine de centimètres et les caves sont interdites.

Seules les zones noires sont formellement interdites

Puis, il existe les zones rouges, où il est interdit de construire. Si jamais on a déjà une maison dans ces zones, il est possible de la conserver à condition de faire quelques aménagements. Il faut ainsi construire un accès au toit pour être hélitreuillé en cas de problème.
Enfin, viennent les zones noires. Il est formellement interdit de construire sur ces terrains. Et si on a une maison, il faudra la démolir. C’est très rare, mais c’est arrivé en Vendée en 2010, après le passage de la tempête Xynthia.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inondations dans l'Hérault

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.