Intempéries dans le Gard : "Une personne est encore recherchée", affirme Gérald Darmanin sur place

Le ministre de l'Intérieur a dressé un bilan des intempéries depuis la commune de Vergèze où il s'est rendu ce mardi en fin d'après-midi.

Article rédigé par
France Bleu Gard Lozère - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le département du Gard a été fortement touché par les orages et la pluie, mardi 14 septembre. (SYLVAIN THOMAS / AFP)

"Une personne est encore recherchée dans le Gard" après les fortes pluies, a indiqué Gérald Darmanin depuis Vergèze où il s'est rendu mardi 14 septembre. "Plusieurs personnes ont été portées disparues dans la journée, mais actuellement une seule n'a pas été retrouvée. "Nous cherchons à avoir des nouvelles les plus précises possibles", a-t-il ajouté.

>>> Direct franceinfo : dans le Gard, près de 25 centimètres de pluie en trois heures, un "record absolu dans le département" selon Météo France

Une soixantaine de communes sinistrées

Le ministre de l'Intérieur s'est rendu dans le Gard "pour soutenir les élus locaux, la population, remercier les services de l'Etat, du département, les pompiers dont 900 travaillent encore actuellement dans des conditions extrêmement périlleuses. Il y a eu 450 interventions, 60 hélitreuillages et 3 hélicoptères de la sécurité civile sont intervenus", notamment pour sauver des individus en difficulté dans leur voiture ou à cause de chutes d'arbres ou d'inondations de locaux.

Une soixantaine de communes du Gard ont été touchées. "Dès la semaine prochaine nous réunirons la commission des catastrophes naturelles avec la ministre de l'Ecologie pour déclarer l'état de catastrophe naturelle afin que ces communes puissent le plus rapidement possible faire valoir les assurances", a indiqué Gérald Darmanin. "J'appellerai dès demain matin la présidente de la Fédération des assurances."

Une personne blessée par la foudre

Le Gard connait "une accalmie salutaire" depuis cet après-midi du mardi 14 septembre, a indiqué le commandant Tanguy Salgues du Service départemental d'incendie et de secours du Gard sur franceinfo, alors que le département n'est plus en vigilance rouge mais en vigilance orange aux orages et aux pluies et inondations. Une personne a légèrement blessée après avoir été touchée par la foudre tandis que deux personnes, un temps recherchées, ont été retrouvées "saines et sauves", a appris France Bleu Gard Lozère auprès de Jean-Michel Langlais, le directeur du service départemental d'incendie et de secours du Gard. 

La première, une femme de 71 ans, a pu fuir les fortes pluies à Aigues-Vives, en voiture. Elle a été retrouvée "au domicile d'un de ses proches". La deuxième personne, un homme donné comme disparu à Uchaud, en fait ne l'était pas, contrairement à "l'information qu'on nous avait donnée initialement", précise Jean-Michel Langlais, le patron des pompiers du Gard.

50 personnes au chômage technique

Par ailleurs, 50 personnes se retrouvent au chômage technique après l'effondrement de la toiture de 150 mètres carré de l'Intermarché de Caissargues.

Les orages et inondations devraient toucher d'autres parties du Gard, de l'Hérault, dans les départements limitrophes du Sud-Ouest. Gérald Darmanin a rappelé l'importance "de faire attention et de monter dans les étages" en cas de danger.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.