Météo : le Gard frappé par des orages "virulents et diluviens", l'alerte rouge pluie et inondation levée

Dans son dernier bulletin, Météo France repasse le Gard en alerte orange pour pluie inondation et orages. En tout, six départements du sud de la France sont en vigilance orange mardi après-midi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'autoroute A9 entre Gaillargues et Nîmes (Gard), mardi 14 septembre 2021 en fin de matinée. Extrait d'une vidéo postée sur la page Facebook de Jean-Michel Abry. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Météo France a levé la vigilance rouge pour pluie, inondation et orages pour le Gard, mardi 14 septembre, dans son dernier bulletin. Six départements restent en vigilance orange pour pluie-inondation et orages : le Gard, la Haute-Garonne, le Lot, le Tarn, l'Aveyron et le Tarn-et-Garonne. L'alerte est levée pour le département de l'Hérault.  La préfète du Gard a déclaré ne déplorer "aucune victime", dans une conférence de presse donnée à la mi-journée. Au total, 350 sapeurs-pompiers ont été mobilisés dans le département, selon la sécurité civile.

>> Suivez notre direct sur les intempéries dans le sud de la France

Météo France précisait dans ses précédents bulletins que "ces orages sont localement violents" et "peuvent donner 80 à 100 mm" d’eau "en peu de temps". De fortes rafales de vent, de la grêle et une activité électrique marquée étaient également prévues.

"Plus de 19 000 éclairs" détectés

D’après Keraunos, "plus de 19 000 éclairs" ont été détectés dans le Gard depuis le début de l’épisode orageux, à 6 heures mardi matin, "avec un pic à près de 6 000 par heure. Jusqu’à 1 500 décharges de foudre relevées à Vauvert, 1 300 à Nîmes". Les orages "virulents et diluviens" étaient en cours en fin de matinée "entre la Vaunage, la Petite-Camargue et le bassin nîmois", précise Météo Gard-Hérault qui évoque un "orage monstrueux" avec de "puissantes rafales de vent".

France Bleu Gard-Lozère précise également que le secteur de Quissac, à quarante kilomètres au nord-ouest de Nîmes, a été particulièrement concerné par les violents orages. La préfecture déplore des "infiltrations dans une salle du collège de Quissac". Et plusieurs routes sont coupées à la circulation dans le secteur de Quissac, selon Inforoute Gard.

Des coulées de boue à Corconne

Météo Languedoc a constaté effectivement à Corconne, qu'il était "déjà tombé près de 100 mm en 1h30" et des "coulées de boue" avec "une voiture emportée par les eaux", selon Météo Gard Hérault. En fin de matinée l'orage a stationné "entre Calvisson, Vergèze, Bernis, Générac et Vauvert". Sur Twitter, Météo Languedoc indique que "l’orage se décale le long de l’A9 entre Castries, Lunel, Bernis et vers les Costières". De la grêle est également tombé à Vergèze, dans le Gard.

France Bleu Gard Lozère qui est en édition spéciale indique que les trains ont subi des retards à cause des intempéries et note également des difficultés de circulation sur l’A9.

La préfecture du Gard précise que "les enfants scolarisés sont en sécurité" et déconseille formellement d'essayer d’aller les chercher. Les pompiers du département conseillent de s’éloigner "des cours d’eau", de "ne pas descendre dans les sous-sols" et de "ne pas prendre sa voiture".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.