Gard : les automobilistes de retour sur l'A9, marquée par les intempéries

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Inondations dans le Gard : les automobilistes de retour sur l'A9
France 2
Article rédigé par
B. Delombre, A. Domy, C. Chabaud, T. Souman, M. Bernouin, O. Sauvayre - France 2
France Télévisions

Après de fortes pluies et une montée des eaux soudaine, qui a paralysé le traffic autoroutier, les véhicules peuvent désormais de nouveau circuler, mercredi 15 septembre, sur l'autoroute A9.

Les stigmates de la tempête et des fortes pluies sont toujours présents sur la bordure de l'A9, reliant Nîmes (Gard) et Montpellier (Hérault). Mais les véhicules peuvent de nouveau circuler, mercredi 15 septembre. Pourtant, le tronçon était impraticable quelques heures auparavant, submergé par les eaux, piégeant de nombreux véhicules.


Une trentaine de personnes ont été sauvées par la sécurité civile, par hélitreuillage. Les dégâts sont importants, provoquant la fermeture temporaire de la route pendant plusieurs heures, le temps de déblayer le passage.

Une situation évitable ?

Des questions subsistent cependant. Est-ce qu'il aurait été possible d'éviter une telle situation sur l'autoroute ? Présent dans le Gard, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin estime que tout est allé trop vite. "L'alerte Météo-France a été donnée quelques minutes avant que nous ayons vu ces précipitations extrêmement denses", ajoute-t-il. Un délai trop court qui laisse des traces.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.