Belgique : de nouvelles intempéries touchent une partie du pays

Les inondations consécutives aux violents orages de samedi soir n'ont fait que des dégâts matériels dans la province de Namur et dans la vallée de la Meuse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes marchent dans les rues inondées de Namur, en Belgique, le 24 juillet 2021. (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)

Une partie de la Belgique a été de nouveau paralysée par les intempéries. De violents orages ont touché la Belgique, samedi 24 juillet dans la soirée, dix jours après des inondations qui ont coûté la vie à 36 personnes à travers le pays. Les inondations et les torrents de boue, qui ont notamment touché la province de Namur, au sud du pays, n'ont fait aucune victime, a déclaré à l'AFP un porte-parole du centre de crise national, qui a précisé que la situation était "stabilisée".

Des fortes pluies ont touché samedi en début de soirée plusieurs communes de la vallée de la Meuse. Elles ont provoqué des inondations, et les rues ont été transformées en torrent. Le porte-parole du centre de crise national a toutefois précisé que la situation était "sans commune mesure" avec les inondations des 14 et 15 juillet, car les pluies n'avaient cette fois pas provoqué de crues.

Les intempéries ont malgré tout causé des dégâts matériels. A Namur, capitale de la Wallonie, plusieurs maisons ont été évacuées et un mur s'est effondré sur une chaussée. A Dinant, les pluies ont emporté plusieurs voitures, dont certaines ont obstrué un passage à niveau.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.