Inondations : ces sinistrés qui ne veulent pas partir

Météo France maintient en vigilance orange toujours les mêmes onze départements traversés par la Marne et la Seine. 150 riverains qui habitent près de la Seine ont été évacués et relogés, mais certains refusent de quitter leur maison inondée ou menacée de l’être.

Cette vidéo n'est plus disponible

À Saint-Aubain-lès-Elbeuf (Seine-Maritime), ils ne sont plus que quelques-uns à avoir choisi de rester malgré les inondations. Comme sur une île, la maison de Yannick Picard est entourée d’eau. Tous ses voisins sont partis, mais pas lui : "On ne sait jamais, ils organisent des vols, il y en a toujours qui sont à l’affût de ce genre de trucs", explique-t-il notamment. Sans électricité, cela fait deux jours qu’il pompe pour sauver les meubles dans son garage. La fatigue commence à se faire sentir.

Un nouveau pic attendu à Rouen 

Dans le quartier une trentaine de familles a préféré quitter les lieux. Deux fois par jour, le maire (SE) de Saint-Aubin-Lès-Elbeuf, Jean-Marie Masson, vient prendre des nouvelles des rares habitants toujours calfeutrés dans leur maison : "On vérifie le niveau d’eau, comment il évolue, et s’il y a des dégradations, quelles sont les conséquences qui ont pu être possibles." Et la vigilance reste de mise, car avec la marée montante dans la région de Rouen, un nouveau pic est attendu cet après-midi.


Le JT
Les autres sujets du JT
Inondation à Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime).
Inondation à Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime). (FRANCE 2)