Gèle : "De nombreuses parcelles de Bourgogne impactées"

Certains vignobles de Bourgogne n’ont pas supporté le coup de froid de la nuit du mardi 26 au mercredi 27 avril.

FRANCE 2

Étienne Prigent est en duplex du vignoble bourguignon et revient sur les dégâts causés sur la vigne par le froid de ces derniers jours. "Les dégâts sont encore en cours d'estimations, mais selon l'interprofessionnel, de nombreuses parcelles ont été impactées dans le Chablis, la côte chalonnaise, ou la côte de Nuits. C'est un phénomène très rare puisque ces parcelles ne sont presque jamais touchées par ce genre de phénomène au printemps. En 50 ans, on estime que ce gel n'est intervenu que trois ou quatre fois", indique le journaliste.

Pas d'assurance

Le problème est que les viticulteurs ne sont pas toujours assurés. "Ici en Bourgogne on estime qu’un viticulteur sur dix est assuré, car s'ils le sont, c'est essentiellement contre les risques de grêle. cela coûte visiblement très cher et beaucoup de viticulteurs disent même que ce n'est pas rentable", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ouvrier taille la vigne dans une parcelle du domaine Emmanuel Giboulot, cultivée en biodynamie, à Beaune (Côte-d\'Or) le 12 février 2015.
Un ouvrier taille la vigne dans une parcelle du domaine Emmanuel Giboulot, cultivée en biodynamie, à Beaune (Côte-d'Or) le 12 février 2015. (BENOIT ZAGDOUN / FRANCETV INFO)