Ravagé par le cyclone Pam, le Vanuatu appelle à l'aide

En plein cœur du Pacifique, l'archipel a été durement touché par un cyclone, qui a provoqué de gros dégâts et aurait fait plusieurs dizaines de morts.

FRANCE 3

Le Vanuatu est dévasté. Le cyclone Pam a tout balayé, échoppes, maisons, et même le port de plaisance. Des vagues de près de sept mètres et des rafales de 350 km/h ont eu raison de toutes les infrastructures.

Bien que les lignes de téléphones soient coupées, une employée de l'Unicef a réussi à faire parvenir un témoignage. "La porte du balcon de ma salle de bain a été fracassée, le vent hurle dans ma chambre. Je tiens le coup désespérément, ce n'est vraiment pas drôle", explique Alice Clements.

"On appelle à l'aide"

Faute de communication, il est difficile de connaître le bilan humain de la catastrophe. Le pays de 275 000 habitants se prépare toutefois au pire. Le président du Vanuatu a lancé un appel à l'aide à la communauté internationale. "Je vous parle avec le cœur lourd. Je ne connais pas encore l'impact du cyclone Pam sur le Vanuatu. Aujourd'hui, on appelle à l'aide", a ainsi déclaré Baldwin Lonsdale.

Alors que le Royaume-Uni a promis un don de 2,8 millions d'euros pour la reconstruction, l'Union européenne offre quant à elle un million d'euros. La France a elle aussi promis d'aider le Vanuatu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Port Vila, la capitale de l\'archipel du Vanuatu dans le Pacifique, après le passage du cyclone Pam, le 14 mars 2015. 
Port Vila, la capitale de l'archipel du Vanuatu dans le Pacifique, après le passage du cyclone Pam, le 14 mars 2015.  (UNICEF PACIFIC / AFP)