Cet article date de plus de sept ans.

Haïti : La ville de Port-Salut regrette l'inaction de la communauté internationale

L'ouragan qui a frappé Haïti mardi 5 octobre et qui a déjà fait 900 morts, a tout détruit sur son passage et les survivants sont toujours dans l'attente d'une aide humanitaire qui ne vient pas

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un quartier de l'ouest de Haïti en ruine après le passage de l'ouragan. 7 octobre 2016.  (HECTOR RETAMAL / AFP)

Le maire de la ville de Port-Salut, sur la côte sud d'Haïti s'est dit préoccupé, samedi sur franceinfo, de la situation dramatique dans laquelle se retrouvent beaucoup de ses administrés, après le passage de l'ouragan Matthew. Il craint un nouvel exode des habitants vers les quartiers défavorisé de Port-au-Prince, la capitale haïtienne.

"Dans aucun autre pays sérieux, on ne laisserait une population pendant quatre jours dans de telles conditions, a expliqué Wilson Dénard. Si les gens n'ont pas d'eau, pas de nourriture, pas de vêtements et dorment à la belle étoile, la mairie seule ne pourra pas leur venir en aide. C'est pourquoi on demande à la communauté internationale d'agir vite, pour que les gens voient au moins une lueur d'espoir. Parce que là, ils n'ont rien."

Aucune nouvelle de certains quartiers

Le maire de Port-Salut s'est également dit très inquiet pour la population de certaines sections communales de sa ville, dont il est sans nouvelle depuis mardi. Il envisage également de demander de nouvelles normes pour éviter qu'une telle catastrophe ne se reproduise à l'avenir.

"Si toutes les constructions avaient respecté les normes, nous n'aurions pas eu autant de dégâts", a assuré Wilson Dénard, qui "exigera" à l'avenir, de "nouvelles normes plus exigeantes pour les constructions en zone côtière."

Haïti : La communauté internationale doit agir vite (reportage de Stefanie Schüler, RFI)
Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.