Ouragan Maria : les Antilles se sont préparées dans l'angoisse

Des dizaines de milliers de foyers sont privés d'électricité après le passage de l'ouragan Maria. Le pire est passé en Guadeloupe et en Martinique. Comment les Antillais se sont-ils préparés ?

France 2

Des vagues qui projettent les bateaux contre les rochers et beaucoup de vent avec des pointes allant jusqu'à 260 km/h. Lundi 18 septembre, la Martinique se préparait à l'arrivée de l'ouragan Maria, passée en catégorie 5, la catégorie maximale. La vigilance est violette : ordre est donné aux habitants de se confiner. Maria frôle la Martinique dans la nuit avant de foncer droit vers la Dominique. L'ouragan a frappé de plein fouet cette île de 73 000 habitants.

Alerte rouge à Saint-Martin et Saint-Barthélemy

Plus au nord, la Guadeloupe, l'archipel des Saintes et l'île de Marie-Galante sont les prochaines cibles de Maria. À l'approche de l'ouragan, derniers préparatifs en Guadeloupe, qui attend avec anxiété le monstre. La vigilance est violette également : interdiction de sortir. Après la Guadeloupe, Maria se dirige vers Porto Rico. Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ravagées par Irma, ont été placées en vigilance rouge même si les deux îles devraient être beaucoup moins touchées cette fois.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ouragan Maria arrive sur la Guadeloupe, le 18 septembre 2017.
L'ouragan Maria arrive sur la Guadeloupe, le 18 septembre 2017. (ANDRES MARTINEZ CASARES / REUTERS)