Budget : le gouvernement serre la ceinture des ministères du Travail et du Logement

Le ministère du Travail et le ministère du Logement devront faire des économies. Des coupes drastiques sont envisagées.

France 2

Le ministère du Travail et le ministère du Logement doivent se serrer la ceinture. D'ici 2019, Murielle Pénicaud, la ministre du Travail, verra son budget amputé de 27%. Sur la même période, celui du ministère du Logement baissera lui de 18%. Pour générer ces économies de plusieurs milliards d'euros, plusieurs réformes sont déjà en cours : la baisse des APL ou encore celle du nombre d'emplois aidés.

Privatisation partielle de Pôle Emploi ?

D'autres coupes drastiques sont envisagées : Pôle emploi et ses 54 000 salariés sont dans le viseur de Bercy. Une privatisation partielle est même envisagée. Le budget 2018 s'annonce rude. Pour repasser sous la barre des 3% de déficit, l'Etat doit réaliser 16 milliards d'économies. le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé dans Les 4 Vérités ce mardi matin viser 2,9% cette année et 2,6% en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une agence de Pôle emploi, le 7 décembre 2016 à Roubaix (Nord). 
Une agence de Pôle emploi, le 7 décembre 2016 à Roubaix (Nord).  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)